Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 21:07

S'il est vrai que la vocation première du spéléo lambda est d'aller hanter les profondeurs souterraines, il a aussi bien d'autres raisons de traîner ses guêtres en surface.

110306-Masvidal (1)L'une de celles-ci est naturellement la recherche de nouveaux trou-trous . Quel spéléo ne rêve pas de découvrir une nouvelle grotte vierge ? c'est notre coté Tom Sawyer.

 

En fait, si vous croisez un jour un type à l'oeil rêveur (hagard ?), coiffé d'un seau en plastique avec une lanterne (voir photo ci-contre), c'est certainement un spéléo en prospection !

 

Bref (sic Pépin), nous avions décidé de profiter de cette belle journée pour aller fouiner à la frontière Corrézo-Lotoise, histoire de se faire une idée à propos d'une ébauche de trou-trou précédemment repérée par Tony.

110306-Masvidal [2]Les vestiges d'une vieille masure délabrés avaient attiré notre attention. Située à flanc de travers, la ruine semblait cacher quelque chose sous ses décombres. en y regardant de plus près, 110306-Masvidal [3]on s'apercevait qu'elle avait été construite sur une faille (!), lieu improbable pour édifier une demeure, n'est-ce pas ?!

110306-Masvidal [4]J'interrogeais mon chien ; il ne sait pas parler, c'est dommage, mais il a un regard qui en dit long . En l'occurrence, il m'a confirmé ce que mes baguettes (que vous ne verrez pas !) m'avaient déjà appris : il y a une rivière souterraine sous ce massif, à l'aplomb de la baraque !

Information qui nous fut également confirmée par la suite, lorsque nous trouvâmes une jolie source en contrebas dans la vallée.

110306-Masvidal [6]Mais ce que nous cherchions, c'est un trou (je me répète !). Nous avons donc ratissé le coin, et mes baguettes (que vous ne verrez toujours pas, faut payer !) m'ont indiqué une intéressante petite anfractuosité ; en ayant prestement dégagé l'orifice, on a constaté deux éléments capitaux (pour le spéléo) :

 

1) la faille, bien qu'étroite, semblait vouloir continuer.

2) un petit souffle régulier et frais en émanait.

 

Certes, il y aurait un bon boulot de désobe en perspective ; mais peut-être pas si long que ça, car nous ne sommes pas beaucoup plus haut que la rivière souterraine, et la faille en question se resent encore bien loin en amont du trou, incluant de jolies zones de vide (argh, c'est ça qu'on aime !!!).

Bon, on est tous convaincus qu'il faudra y revenir. Creusez, creusez, c'est le fond qui manque le moins !

@+ amigos

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy de Glanes - dans Exploration
commenter cet article

commentaires

sonia 09/09/2011 21:47



Hé ouiiii!  les garçons etaient tous fou ce jour là, chacun reperant son indice de quelque chose la-dessous,j'ai beaucoup aimé Tango sourcier pour explorer les boyaux inconnus, sa
presence et son flair sont  imparables pour alerter des résidents parfois malodorants     A bientôt les garçons



guy de glanes 15/09/2011 00:44


Oh mais Tango repère aussi les truffes, quoiqu’il préfère les charognes ... Bref, on s'est bien marré !


Présentation

  • : Club Spéléo ABIMES-46
  • Club Spéléo ABIMES-46
  • : La spéléologie, c'est l'aventure et la découverte d'un monde étrange et merveilleux. C'est aussi une attitude écologique face à un environnement fragile, dépendant des éventuelles pollutions de la surface; une contribution à la connaissance du réseau hydrologique souterrain. Enfin, la spéléologie est aussi une activité sportive nécessitant la maîtrise du déplacement sur corde. Alors bienvenue dans le partage de nos activités !
  • Contact

Recherche

Archives