Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 19:26

Aujourd'hui, encore un entraînement pour nos deux candidats initiateurs. Un de plus.

Anto et moi sommes en avance, le temps de préparer le matos et fixer les cordes en falaise.

Le site d'Autoire est vraiment merveilleux, d'autant qu'il fait beau ; un peu frisquet certes, mais on ne va pas tarder à se réchauffer sur les cordes, hé hé

110223-Prép-AutoireC'est-y pas beau ça ? d'autant que la cascade coule abondement après les pluies de ces derniers jours

 

Bien, Tony ne va pas tarder à nous rejoindre.

@+, amigos

Repost 0
Published by Guy de Glanes - dans Formation-Entrainement
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 20:22

Dans la pénible et douloureuse période de préparation de nos futurs brevetés à leur qualité d'initiateur, l'exercice du décrochage d'équipier vers le bas est certainement l'un des plus frustrants qui soient

20110213-décro01

 

Imaginez un instant que votre équipier, en train de monter allègrement sur sa corde, fasse brusquement un malaise (ça peut arriver). Il est alors impératif de le redescendre à terre dans les plus brefs délais, car il court un risque très grave  s'il reste suspendu inerte à la corde.

 

Le but de la manoeuvre pour l'autre équipier, est de le rejoindre, de le décrocher (car il est accroché à la corde par son croll et sa poignée, puis de le redescendre jusqu'au sol pour l'installer en PLS.

 

20110213-décro02Il est vrai qu'à regarder les photos comme ça, des pensées équivoques peuvent nécessairement nous traverser  l'esprit  :

que fricotent-ils donc, avec ce sourire quasi-extatique ?

Tout simplement tenter de décrocher le bloqueur de l'équipier par la méthode du croll-à-croll. Et ça marche !

 

C'est ensuite à Anto de jouer le blessé et à Tony de le décrocher, toujours avec ce même sourire ... béat !

 

Et voilà les exercices auquels se livrent nos deux futurs initiateurs, à raison de 3 à 4 fois pas semaine, jusquà ce que la technique soit parfaitement maitrisée.

 

20110213-grimpetteQuoiqu'il en soit, aujourd'hui c'est au tour d'Anto d'aller décrocher la corde. À bientôt pour un nouvel exercice, mais entre-temps, reposez-vous bien les gars !

Repost 0
Published by Guy de Glanes - dans Formation-Entrainement
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 21:40

Toujours dans la phase "Entraînement préliminaire intensif", Anto & Tony, nos deux super-héros avaient cette fois pour mission, non seulement l'équipement "irréprochable" d'une cavité, mais aussi l'accompagnement de "novices" simulés par Jérémy, Sonia et moi-même.Malgré le froid de canard intense, la joie était au rendez-vous ...

Anto la joie

Après une visite éclair aux Barthes (Reilhac), réputée trop facile pour nos voltigeurs, nous avons atterri à l'igue des Pouzats. Peu visitée car pas très grande, on dira que l'équipement d'origine a "vécu" ; roche usée, spits pourris, etc... Donc un cas d'école parfait !

Pouzat-01.jpg

Anto, alors le novice en termes d'ancienneté, s'attaque à l'équipement en tête de puits, sous les regards guillerets de la bande (on avait pourtant rien picollé, bien qu'on aurait sans doute dû, vu l'air glacial).

Pouzat 02

 

Hem, ça a l'air profond !...

 

Mais non, il est pas là, le problème ! Le tout est de rechercher où sont les spits du fractio car le rocher alentours est envahi de mousses (c'est dire la fréquentation)

Pouzat 03Tony vient à la rescousse, sous l'oeil débonnaire de Jérémy, notre philosophe de service.

Pouzat 04En fait, pour savoir si un spit est correct, il a une méthode bien à lui, le Tony : "il le sniffe !"

Mais n'allez surtout pas croire que nos jeunots font leurs galipettes acrobatiques sans surveillance !!!...

Pouzat 05Que non, l'oeil vif et implacable du Maître est là, prêt à détecter par anticipation toute velléité de fausse manoeuvre. (Brouff, n'allez pas croire que j'avais abusé de la dive bouteille, mais je tenais une de ces grippes carabinées, et le froid sibérien n'arrangeait rien).

Pouzat 06Après avoir planté deux nouveaux spits, ils ont enfin pu terminer d'équiper le puits. Tout le monde est descendu (sauf moi, qui suis allé roupiller une heure dans la voiture...), Jérémy et Sonia "les pseudo-débutants" ayant comme convenu largement mis à contribution la patience de nos deux candidats initiateurs.

Pouzat 07

 

 

Deux heures plus tard, après une visite en règle de l'igue, suivie de la remontée sans problèmes et du déséquipement, nos amis ont bien mérité de se frotter les mains ... de satisfaction ou de froid ?

 

 

article suivant

Repost 0
Published by Guy de Glanes - dans Formation-Entrainement
commenter cet article
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 20:35

 

canon hicCréer un nouveau club, c'est bien beau, mais si l'on envisage d'accueillir de nouveaux candidats aux aventures cavernicoles, encore faudra-t'il leur proposer un encadrement apte à les initier dans les règles à la progression souterraine.

 

" Encadrer de jeunes recrues est une grande responsabilité, et ce n'est tout de même pas ce bon vieux président qui allait s'en charger, vu son âge canonique ..! "

 

Aussi nous réunîmes-nous en assemblée du praesidium suprême, et je suggérais à mes deux plus proches collaborateurs de se dévouer pour la cause, et de s'inscrire d'urgence à l'EFS (École Française de Spéléologie) au prochain stage de formation des futurs initiateurs.

 

C'est ainsi qu'Anto et Tony (photos ci-dessous) s'engagèrent dans un processus tortueux dont ils n'avaient peut-être pas perçu tous les méandres ...

schwarzie

stallie

 

Toujours est-il qu'il y a le stage "et" la préparation au stage ! Il est vrai que pour les spéléos, on place la barre assez haut. Le monde souterrain a ses contraintes propres qui font qu'en cas de pépin, on ne peut compter sur les secours classiques ; ici, ni pompiers ni sécurité civile, ni hélicoptères pour venir vous tirer d'affaire ! C'est d'ailleurs pourquoi nous sonnes la seule fédération à avoir notre propre organisation de secours, le SSF (Spéléo Secours Français).

Bref, nos futurs héros allaient devoir s'entraîner dur, afin d'acquérir le niveau pré-requis nécessaire à l'admission au stage. Se déplacer sur corde pour son compte n'engage que soi, mais un initiateur (brevet fédéral) a la responsabilité d'emmener "et" ramener sans problèmes des novices, parfois de jeunes adolescents.

L'examen d'admission étant fixé au 26 février, nous décidons de nous attaquer d'arrache-pied à un entraînement intensif. Je dis "nous", car je serai de la partie, mon rôle étant de détecter toute erreur, jusqu'à atteindre le quasi professionnalisme.

Form1-1Voici le tout premier exercice d'une longue liste : équipement d'une voie, sous l'oeil particulièrement critique de G2G. Et ça va être comme ça jusqu'à l'examen de l'EFS.

Bon courage, mes loulous !

article suivant

Repost 0

Présentation

  • : Club Spéléo ABIMES-46
  • Club Spéléo ABIMES-46
  • : La spéléologie, c'est l'aventure et la découverte d'un monde étrange et merveilleux. C'est aussi une attitude écologique face à un environnement fragile, dépendant des éventuelles pollutions de la surface; une contribution à la connaissance du réseau hydrologique souterrain. Enfin, la spéléologie est aussi une activité sportive nécessitant la maîtrise du déplacement sur corde. Alors bienvenue dans le partage de nos activités !
  • Contact

Recherche

Archives